Accueil > Ressources > Edito > Pour définir la biodiversité

Ressources

La biodiversité, un tissu vivant en constante évolution

La définition la plus employée est celle de la Convention sur la diversité biologique, adaoptée le 22 mai 1992 lors du Sommet de la Terre à Rio de Janeiro, qui propose d'appréhender la biodiversité selon trois niveaux d'organisation :

  • la diversité génétique : variabilité des gènes entre les individus d'une même espèce. Ce sont, par exemple, les races d'animaux domestiques ou les variétés de fruits. Elle est l'un des moyens, pour les organismes vivants, de s'adapter à des modifications environnementales.
  • la diversité spécifique : diversité entre espèces. Environ 1.8 million d'espèces ont été dénombrées dans le monde, mais les scientifiques s'accordent à dire qu'il pourrait en exister en 15 et 20 millions.
  • la diversité écosystémique : diversité des écosystèmes ou milieux, eux-mêmes formés de l'association de communautés d'espèces et d'un environnement physique en constante interaction. Par exemple, le tube digestif et la flore intestinale associée forment un écosystème qui permet la digestion des aliments et agit en faveur de notre immunité.

© Stratégie régionale pour la Biodiversité Bourgogne - Franche-Comté - Mentions légales - Crédits - Plan du site - Contact