Accueil > Biodiversité en Région > Densité et diversité du réseau hydrographique

Biodiversité en Région

Densité et diversité du réseau hydrographique

La Bourgogne-Franche-Comté dispose d’un patrimoine hydrique dense et diversifié du fait de la présence de trois grands bassins hydrographiques (Seine, Loire et Rhône) et de la grande variété des formations géologiques. Ces ressources sont importantes pour la région. Elles sont aussi bien utilisées pour l’alimentation en eau potable, que pour l’industrie, l’agriculture (irrigation, etc.) ou encore le tourisme. Ces besoins importants, couplés aux enjeux économiques (coûts de potabilisation des eaux, etc.), sociaux (besoin grandissant en eau face à l’accroissement de la population) et environnementaux (altérations des systèmes aquatiques), témoignent de l’importance de préserver ces milieux. Si la qualité de l’eau s’est améliorée depuis une trentaine d’années, certains points restent sensibles et fragiles de par leurs positions en têtes de bassins, près des agglomérations ou en zone de karst (aucun "filtre" naturel s’opposant à la circulation souterraine des eaux). L’altération de la qualité des ressources est le plus fréquemment associée aux pollutions diffuses (nitrates et phytosanitaires) liées aux pratiques agricoles et aux rejets urbains et industriels dans les agglomérations les plus importantes.

Les Schémas Directeurs d’Aménagement et de Gestion des Eaux  2016-2021 [*], élaborés par les comités de bassin et approuvés par les préfets coordonnateurs de bassin, sont entrés en vigueur au 1er janvier 2016. Ils répondent aux 4 objectifs de la DCE :

  • ne pas dégrader la ressource en eau ;
  • restaurer le bon état des masses d’eau (eaux souterraines, cours d’eau, plans d’eau) ;
  • réduire les rejets de substances dangereuses ;
  • respecter les engagements pris en application de directives sectorielles (par exemple Natura
  • 2000).

Les objectifs fixés dans les SDAGE pour la région en 2021 sont les suivants : 60 % des cours d’eau et plans d’eau en bon état écologique et 76 % des eaux souterraines en bon état chimique. Les SDAGE comprennent un Programme de mesures (PDM) qui identifie les mesures nécessaires

 

 


© Stratégie régionale pour la Biodiversité Bourgogne - Franche-Comté - Mentions légales - Crédits - Plan du site - Contact